Edito Novembre 2017

L’association APPAFP souhaite exposer aux autorités françaises à Paris les nombreuses difficultés relatives à la spoliation des biens des franco-pondichériens dans l’Etat de Pondicherry qui sont victimes de détournement de leurs biens par des voleurs de propriétés (land-grabbers). 

Une récente réunion de travail de l’APPAFP à Paris a permis de réunir un certain nombre de nos membres sur ce sujet, afin d’échanger nos points de vue et d’obtenir informations et conseils.

C’est pour prendre la défense et la protection des biens bâtis et non bâtis des franco-pondichériens que l’association APPAFP (Association pour la Protection des Propriétés et de l’Amitié des Français de Pondichéry) a été créée en 2012 à Paris à la demande de nos compatriotes vivant en France. Les propriétaires franco-pondichériens sont des victimes arbitraires d’une mafia locale qui détourne leurs propriétés à l’aide de faux documents depuis plusieurs années (35 ans).

Cette mafia opère avec la complicité des autorités locales, dans un contexte répandu de forte corruption en Inde. Comme vous le savez, tous les membres du comité travaillent bénévolement sur plus d’une centaine de dossiers administratifs de nos compatriotes en liaison directe avec le Consulat Général de France qui apporte son soutien pour les demandes d’entretien avec les autorités locales.

En effet, il y a lieu de relever que la plupart des biens spoliés appartiennent à des personnes retraitées qui ont beaucoup de peine à gérer leur dossier personnel en raison de leur âge avancé, leur état de santé et leur modeste pension. Les multiples déplacements entre la France et l’Inde sont onéreux : les séjours, les hébergements, les frais d’honoraires excessifs des avocats (de Pondicherry et de Madras) et autres bakchichs à chaque intervention demandent des budgets conséquents.

La récente réunion de l’association APPAFP avec ses membres à Paris a confirmé le besoin essentiel d’obtenir le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères pour que notre représentante consulaire à Pondichéry s’implique et se manifeste davantage auprès des autorités locales sur les dossiers des biens spoliés.

Car les spoliations perdurent et ne cessent de s’amplifier au détriment de nos compatriotes. Les maigres interventions de notre Ministère et de ses représentants officiels profitent davantage aux voleurs de propriétés.

Le nouveau projet d’investissement de Smart City à Puducherry devrait apporter une influence positive aux interventions des autorités françaises afin de défendre les biens spoliés de nos compatriotes.

D’autre part, dans le cadre de la mise en place des crédits pluriannuels de Smart City, nous souhaitons appeler également l’attention des autorités françaises sur le mauvais état des archives du patrimoine immobilier appartenant à nos compatriotes.

Une protection des archives anciennes de l’Etat de Pondichéry, Karikal, Chandernagor, Mahé et Yanaon datant à partir de l’année 1800 jusqu’à l’année 1962 devient urgente. Auquel cas, ces archives risquent de disparaître par les manipulations des agents locaux qui ont un libre accès sans aucune règle ni protocole de préservation.

Cela concerne principalement les actes notariés anciens, de vente et d’achat, hypothèques, plans cadastraux et annexes des biens bâtis et non bâtis relevant de nos ressortissants qui devraient être répertoriés et sauvegardés par la numérisation.

Cette opération pourrait être confiée à l’Institut Français à Pondichéry disposant du matériel nécessaire pour accomplir cette tâche en liaison avec le District Registrar (ancien Bureau du Cadastre et des Hypothèques de l’Etat Français), car les archives anciennes relèvent de son autorité directe.

L’APPAFP remercie de toute initiative utile et citoyenne de la part de ses membres et auprès des élus de leur ville pour appeler leur attention sur le besoin urgent de préserver les archives historiques anciennes du patrimoine de la France à Pondichéry.

Toute suggestion et intervention de votre part sont les bienvenues auprès des personnes suivantes:

Nous écrire à l’adresse courriel    appafp.justpondy@gmail.com 

Les membres du comité ci-dessous vous répondront en retour:

Mme. S. Suguna Trésorière, 34 Allée Paul Favier, 77420 Champs sur Marne.

Adrien DAMBRUN:  a.dambrun@free.fr

Mme. Brigitte DAMBRUN :   b.dambrun@free.fr

Daniel MANGENY :  danielmangeny@yahoo.fr

Calai BERANGER : calai.beranger@gmail.com

 Nous restons à votre écoute !